Yaoundé ( Ebang avant la station de pésage )
+237 6 55 59 55 48 (WhatsApp)
info@shanna-service.com

Kfz-Mechatroniker/in – Mécanicien d’automobile

Pays: Allemagne
Type de formation: Formation en alternance
Baccalauréat: Baccalauréat technique
Durée de formation: Tout moment
Salaire mensuel: Entre 850€ et 1250€

Que fait un mécanicien d’automobile ?

Attente des véhicules : Pour commencer, le mécatronicien du véhicule automobile ou la mécatronicienne du véhicule se fait une idée de l’état du véhicule : Par exemple, est-ce que des dommages surviennent sur la carrosserie, le vitrage du véhicule ou le châssis? La maintenance est soumise à des exigences strictes de la part du fabricant, qui sont traitées étape par étape. Les systèmes électroniques de mesure, de test et de diagnostic y contribuent.

Réparer les véhicules : Si des dommages sont constatés lors de l’entretien d’un véhicule, c’est à toi, en tant que mécanicien automobile, de réparer les dommages. Certaines méthodes de mesure permettent par exemple de déterminer avec précision la profondeur d’une cuvette. Les données recueillies contribuent à leur élimination.

Remplacer les articles : En cas de dommage trop important, certaines pièces doivent souvent être complètement remplacées. Cela prend généralement moins de temps que la réparation, mais c’est aussi plus cher. Par conséquent, il convient de toujours réfléchir et de convenir avec le propriétaire du véhicule de la nécessité d’un échange complet.

Conseiller les clients : Dans de nombreuses affectations, on est en contact étroit avec le client : Les travaux à effectuer sont expliqués et, le cas échéant, l’utilisation de composants post-équipés est également présentée. Si les mesures de réparation nécessaires vont au-delà des exigences du client, il faudrait d’abord en discuter avec lui.

Effectuer des inspections: Les véhicules doivent faire l’objet de contrôles réguliers. Les inspections visent à vérifier que tout est en ordre avec le véhicule et, dans le cas contraire, à établir le diagnostic approprié. Les mesures devraient être discutées avec le propriétaire du véhicule – par exemple, les cylindres sont échangés, la courroie trapézoïdale est renouvelée ou même seulement l’huile moteur est changée.

À propos de : Dans le domaine de la lecture des erreurs, les mécatroniciens du véhicule misent aujourd’hui sur la high-tech : Les ordinateurs portables, tablettes et appareils de diagnostic font partie intégrante d’un atelier automobile. Avec leur logiciel, ils aident à détecter et corriger plus rapidement l’erreur.

Vos tâches en un coup d’œil

Les voitures attendent et réparent
Remplacer les pièces détachées
Inspection des véhicules
Communication et conseil aux clients
Sur quels axes peut-on se spécialiser ?
Dans la formation de mécatronicien automobile, vous pouvez vous spécialiser dans cinq centres de gravité différents. Au début de votre formation, les bases que vous devez apprendre sont les mêmes et ensuite vous êtes formé de manière ciblée au centre de gravité souhaité.

Les points forts en bref :

Centrale de gravité pour véhicule automobile
Axe technique des véhicules utilitaires
Axe technique des motocycles
Principaux systèmes et haute tension
Centrale de gravité de la carrosserie

L’accent est mis sur la technique des voitures particulières, qui vous apprend à analyser les défauts des voitures particulières, c’est-à-dire des voitures ordinaires, à remplacer et réparer les pièces défectueuses. Pour ce qui est de la technologie des véhicules utilitaires, tout est plus grand – vous vérifiez, attendez et réparez les tracteurs, les semi-remorques, les bus et autres véhicules utilitaires. Comme son nom l’indique, vous vous occupez principalement de l’examen et de l’entretien des motos. L’accent est mis sur les systèmes et les systèmes à haute tension, notamment sur les voitures électriques et hybrides et, bien sûr, sur tous les systèmes de véhicules complexes. En ce qui concerne la technique de carrosserie, vous êtes l’expert en carrosserie endommagée et vous devez d’abord construire les systèmes électroniques et les composants électriques pour qu’ils puissent être réparés.

Pourquoi devenir mécanicien automobile ?

La profession de mécanicien automobile n’est pas seulement l’une des professions les plus prisées de la formation, elle dispose également de nombreux postes vacants. Son domaine d’activité est aujourd’hui très vaste, car les voitures modernes sont hautement complexes et disposent de beaucoup de technique. En outre, vous pouvez compter sur des horaires réglementés et il y a de très bonnes possibilités de formation continue. Souvent, la profession offre un bon point de départ pour rejoindre des études – par exemple dans le développement de véhicules.

Des métiers similaires :

mécatronicien
chauffeur professionnel
Automobile

Où puis-je travailler comme mécanicien d’automobile ?

En tant que mécatronicien automobile, vous travaillez généralement dans des ateliers de réparation et de contractualisation. Il y a aussi des ateliers spécialisés dans certains modèles de véhicules. Vous pouvez également travailler dans des salles de fabrication et participer directement à la fabrication de voitures. Ou tu travailles chez les constructeurs automobiles, où tu t’occupes de la salle de vente. En outre, il existe des possibilités d’emploi dans les clubs automobiles et les parcs automobiles de différents secteurs et industries, par exemple dans les entreprises de transport.

Vos lieux d’utilisation en un coup d’œil

Ateliers de réparation
Salles de fabrication
constructeur de véhicules

Quelles sont les heures de travail en tant que mécatronicien automobile ?

Habituellement, tu travailles comme mécanicien automobile entre 35 et 40 heures par semaine. Tout ce qui en découle doit être comptabilisé en heures supplémentaires. Les horaires de travail sont fixés en fonction des heures d’ouverture de l’atelier : La plupart du temps, on travaille les jours ouvrables – cela peut aussi inclure le samedi – jusqu’en fin d’après-midi ou en début de soirée. Le service posté est plutôt rare dans l’industrie automobile, mais il peut aussi arriver.

Heures de travail : Les jours ouvrables
Service stratifié possible.

Quels vêtements de travail portent les mécatroniciens de l’automobile ?

Les mécatroniciens des véhicules à moteur entrent souvent en contact avec l’huile et d’autres liquides lors du remplacement des pièces détachées et de l’entretien des voitures. C’est pourquoi ils portent des vêtements de travail appropriés : un bleu. Non seulement il est robuste, mais il offre de la place pour des outils souvent utilisés comme la clé à vis. En raison de l’utilisation de machines et d’outils, les chaussures à capuchons en acier sont également portées.

Quel genre de gars dois-je être pour devenir mécatronicien automobile ?

Artisans : En tant que mécatronicienne ou mécatronicienne automobile, vous devriez être capable de bien gérer les outils. Une habileté dans l’artisanat est d’un grand avantage.

Technicien : Comme il y a beaucoup de technologie dans les voitures modernes, vous devriez apporter une compréhension de l’électronique. Il est facile de manipuler des machines.

Créateur : Tu n’as pas besoin de réfléchir longtemps, mais tu reconnais les erreurs immédiatement. Tu préfères trouver des solutions que des problèmes et tu préfères faire plutôt que de planifier longtemps. Tu argumentes et tu argumentes.

Comment se déroule la formation de mécatronicien automobile ?

La formation de mécanicien automobile est duale et dure trois ans et demi. C’est-à-dire qu’elle se compose d’une partie théorique et d’une partie pratique. Alors que la partie théorique se déroule au lycée professionnel, la partie pratique est relayée dans les ateliers de formation. Contrairement à la formation scolaire, l’enseignement se fait en alternance : La théorie est enseignée les jours fixes de la semaine ou au bloc ; les jours restants, vous êtes en exploitation.

Au fil de la formation, l’Azubi peut opter pour l’un des cinq axes d’activité proposés : Technique de véhicule de tourisme, technique de véhicule utilitaire, technique de motocyclette, technique de système et haute tension et technique de carrosserie. L’accent n’est toutefois mis que sur les dernières années et demie d’instruction.

Qu’apprend un mécatronicien automobile au lycée professionnel ?

Au lycée professionnel, vous apprendrez tous les éléments importants des véhicules automobiles et ce qui est lié à l’emploi, comme le conseil à la clientèle. Vous bénéficiez d’un savoir-faire approfondi sur les composants, la mécanique et les systèmes d’ingénierie automobile. Le contenu exact dépend également du centre de gravité choisi, par exemple la technique des véhicules utilitaires. Le centre de gravité est ensuite transmis dans la formation depuis un an et demi. Les informations ci-dessous se concentrent sur le contenu de la formation que vous trouverez en tout cas sur votre programme scolaire.

1ère et 2e année de formation

Champ d’apprentissage : Identification et résolution des dysfonctionnements

Les futurs mécaniciens apprendront à détecter les défauts du véhicule et à les éliminer. Pour cela, il est important de bien connaître ses différents composants, leur système et les mécanismes. C’est la seule façon de diagnostiquer correctement et de trouver la bonne solution.

Champ d’apprentissage : Analyser et réparer les dommages causés aux véhicules et aux carrosseries

La réparation des dommages causés aux véhicules et à la carrosserie est l’une des tâches les plus courantes des mécaniciens automobiles. C’est pourquoi les apprentis apprennent, au lycée professionnel, à usiner les surfaces de carrosserie endommagées et les pièces d’équipement.

3e et 4e année de formation

Champ d’apprentissage : Systèmes et composants de mise à niveau, de réinstallation et de mise à niveau

Généralement, les perturbations du véhicule sont des composants individuels. Certaines parties s’usent plus vite que d’autres, comme les disques de frein. Tu apprends à construire ou à transformer des pièces détachées. Mais parfois, il suffit aussi d’en rajouter une partie pour corriger le trouble.

Champ d’apprentissage : Obtenir un savoir-faire électronique

Les voitures ont beaucoup de technologie – de l’aide au stationnement à l’ordinateur de bord. Les systèmes électroniques ne doivent pas être oubliés des composants des techniques automobiles modernes. A la fin de la formation, vous apprendrez à connaître plus précisément la technique des véhicules utilitaires, en fonction du centre de gravité choisi. C’est pourquoi, en tant que mécatronicien, vous apprenez beaucoup sur l’électronique et l’électricité – par exemple, sur les schémas de circuit, pour que vous compreniez comment fonctionnent les lumières d’une voiture.

Champ d’apprentissage : Expérience client

Le métier de mécanicien automobile comprend bien entendu aussi la relation avec le client. Pour cela, vous apprendrez tout au cours de la formation sur la façon dont vous acceptez les commandes et la meilleure façon de conseiller les propriétaires de véhicules. Vous simulez des conversations avec vos camarades et recevez des commentaires de votre instructeur.

Qu’est-ce qu’un mécatronicien automobile apprend en pratique ?

Au début de la formation, l’apprenti regarde encore beaucoup par-dessus l’épaule du maître automobile, mais il peut aussi, par exemple, déjà changer de pneus. Plus tard, il assumera également des tâches plus complexes et installera des ordinateurs de bord au fil du temps sous la direction de l’instructeur.

Au cours de la première année de formation en atelier, le futur mécatronicien du véhicule apprendra d’abord à utiliser correctement les véhicules et leurs systèmes. Il apprend à mettre en service ou à arrêter les systèmes techniques des véhicules et à mesurer et vérifier correctement les systèmes. Cela aide à diagnostiquer les troubles. Sur cette base, l’azubi apprend les bases du démontage, de la réparation et du montage de composants.

Durant la deuxième année de formation, le responsable de l’instruction apprendra comment entretenir et inspecter les systèmes du véhicule conformément aux prescriptions et comment éliminer les dysfonctionnements. Il s’agit notamment des travaux de rééquipement selon les demandes des clients, ainsi que des inspections et de la réalisation de travaux complémentaires. La première partie de l’examen de fin d’études sera effectuée avant la fin de la deuxième année de formation.

Les contenus de la troisième année de formation dépendent du centre de gravité choisi. En outre, les connaissances acquises au cours des deux premières années de formation seront approfondies. Ensuite, après trois ans et demi de formation, la deuxième partie aura lieu lors de l’examen de fin d’études.

Ai-je besoin d’un permis de conduire en tant que mécanicien automobile ?

Un permis de conduire n’est pas nécessaire pour exercer la profession. Sur le site de l’atelier, vous pouvez rouler sans et les épreuves sont généralement prises en charge par le maître.

Postulez pour ce poste

Allowed Type(s): .pdf